Loïc Le Bourhis Octobre 2006
Jean de GRIBALDY m’a permis de passer pro en 71 sur les conseils de Raymond LE BERT (soigneur de Louison BOBET) qui habitait St Brieuc comme moi et qui m'avait "remis sur pieds" après deux chutes graves en amateur.

Le tandem Raymond LE BERT-Raphaël GEMINIANI avait été reconstitué à cette occasion et je pense que j'aurais encore progressé l'année suivante si l'équipe HOOVER-DE GRIBALDY avait perduré...

Il n'en fût rien et l'année suivante j'ai couru sous les couleurs de GITANE qui revenait à la compétition cycliste...Deux petites années à essayer de faire mon trou au plus haut niveau sans y parvenir et sans regrets.

J'ai couru ensuite en amateurs 1ère catégorie jusqu'à mes 33 ans avant de venir speaker sur les courses cyclistes (et je continue avec le même enthousiasme que j'essaie de partager avec les spectateurs).

Je suis passé professionnel en 1971 à l'âge de 22 ans et comme j'étais déjà père de famille il fallait faire des choix deux ans après : devenu professeur d’ EPS en septembre 1972, j'avais refusé la proposition de Pierre MOLINERIS pour Flandria...

J'ai eu le plaisir et l'honneur de côtoyer des grands champions que je retrouve de temps à autres avec beaucoup de simplicité et d'humanité par rapport au "petit coureur" que j'étais. Je le dois à Jean de GRIBALDY, Raphaël GEMINIANI et Raymond LE BERT et je ne l'oublierai jamais.


Partager
©jeandegribaldy.com 2006-2017 © May not be reproduced without written permission
postmaster@jeandegribaldy.com