Michel Drucker 28 Novembre 2008
De visite à Besançon pour dédicacer à la librairie Camponovo son livre à succès "Mais qu'est ce que l'on va faire de toi ?", Michel Drucker à pris quelques minutes pour évoquer la mémoire de Jean de Gribaldy. Ravi de son repas à l'"Annexe des Aviateurs", c'est à la sortie de cet excellent restaurant du centre-ville bisontin que nous avons pu échanger tranquillement. Très disponible, et surpris que l'on puisse lui demander si il se souvenait de Jean, "Comment l'oublier ?" a t'il immédiatement répondu, Michel Drucker a su dire en quelques mots, visiblement ému en sa ville, ce que lui évoquait le Vicomte.

"Je me souviens parfaitement de Jean de Gribaldy, je l'ai très bien connu. Je sais tout ce qu'il a pu apporter au sport cycliste qui me passionne tant et que je pratique assidûment. Je suis à Besançon aujourd'hui et je sais bien que c'est sa ville, il en parlait souvent. Avec sa disparition, le cyclisme a beaucoup perdu, et au-delà tout le sport français. De Gribaldy, quel personnage, c'était un maître. Que de souvenirs cela fait remonter en moi ".

NB : Merci à Pierre Labbé de l'Est Républicain





Partager
©jeandegribaldy.com 2006-2018 © May not be reproduced without written permission
postmaster@jeandegribaldy.com